Non-Résidents
Le site des
non-résidents Français
by Cofloma
Afghanistan
Afrique du Sud
Albanie
Algérie
Allemagne
Andorre
Angola
Anguilla
Antartictique
Antigua-et-Barbuda
Arabie Saoudite
Argentine
Arménie
Aruba
Australie
Autriche
Azerbaidjan
Bahamas
Bahrein
Bangladesh
Barbade
Belgique
Bélize
Bénin
Bermudes
Bhoutan
Biélorussie
Birmanie
Bolivie
Bosnie-Herzégovine
Ile Bouvet
Botswana
Brésil
Brunei
Bulgarie
Burkina Faso
Burundi
Cambodge
Cameroun
Canada
Cap-Vert
Centrafrique
Chili
Chine
Chypre
Colombie
Comores
Corée du Nord
Corée du Sud
Costa Rica
Côte d'Ivoire
Croatie
Cuba
Curaçao
Danemark
Djibouti
Dominique
Egypte
Emirats Arabes Unis
Equateur
érythrée
Espagne
Estonie
Etats-Unis
Ethiopie
Fidji
Finlande
France
Gabon
Gambie
Géorgie
Ghana
Gibraltar
Grëce
Grenade
Grenadines
Groenland
Guadeloupe
Guam
Guatémala
Guinée
Guinée Equatoriale
Guinée-Bissau
Guyana
Guyane Françaises
HaÎti
Honduras
Hong Kong
Hongrie
Île de l'Ascension
Îles Anglo-Normandes
Îles CaÎmans
Ile Christmas
Ile Cocos (Keeling)
Iles Cook
Îles Féroé
Îles Mariannes du Nord
Îles Pitcairn
Îles Turques-et-CaÎques
Iles Vierges
Îles Vierges britanniques
Inde
Indonésie
Iraq
Iran
Irlande
Islande
Israël
Italie
Jamaique
Japon
jersey
Jordanie
Kazakhstan
Kenya
Kirghizstan
Kiribati
Kosovo
Koweit
Laos
Lesotho
Lettonie
Liban
Libéria
Libye
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Macao
Macédoine
Madagascar
Malaisie
Malawi
Maldives
Mali
Malouines
Malte
Maroc
Marshall
Martinique
Maurice
Mauritanie
Mayotte
Mexique
Micronésie
Moldavie
Monaco
Mongolie
Monténégro
Montserrat
Mozambique
Namibie
Nauru
Népal
Netherlands Antilles
Nicaragua
Niger
Nigéria
Nioué
Norvëge
Nouvelle Calédonie
Nouvelle Zélande
Oman
Ouganda
Ouzbékistan
Pakistan
Palaos
Palestine
Panama
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Paraguay
Pays-Bas
Pays-Bas caribéens
Pérou
Philippines
Pologne
Polynésie Française
Porto Rico
Portugal
Qatar
République démocratique du Congo
République Dominicaine
République du Congo
République Tchëque
Réunion
Roumanie
Royaume Uni
Russie
Rwanda
Sahara Occidental
Saint-Christophe-et-Niévës
Sainte-Hélëne, Ascension et Tristan da Cunha
Sainte-Lucie
Saint-Marin
Saint-Martin
Saint-Pierre-et-Miquelon
Saint-Vincent-et-les-Grenadines
Salomon
Salvador
Samoa
Samoa américaines
Sao Tomé-et-Principe
Sénégal
Serbie
Seychelles
Sierra Leone
Singapour
Sint Maarten
Slovaquie
Slovénie
Somalie
Soudan
Soudan du Sud (le)
Sri Lanka
Suëde
Suisse
Suriname
Swaziland
Syrie
Tadjikistan
TaÎwan
Tanzanie
Tchad
ThaÎlande
Timor Oriental
Togo
Tokelau
Tonga
Trinité et Tobago
Tunisie
Turkménistan
Turquie
Tuvalu
Ukraine
Uruguay
Vanuatu
Vatican Saint-Siëge
Vénézuela
Viët Nam
Wallis-et-Futuna
Yémen
Zambie
Zimbabwe
Accueil argentine Patrimoine Mondial - UNESCO

argentine.pngLieux inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en ARGENTINE

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) encourage l’identification, la protection et la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde considéré comme ayant une valeur exceptionnelle pour l’humanité. Cela fait l’objet d’un traité international intitulé Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, adopté par l’UNESCO en 1972. (Source: UNESCO)

argentine : vous trouverez ci-dessous les 9 lieux faisant partie du patrimoine de l'humanité de l'UNESCO.

En savoir plus, en Consultant les 1007 lieux à travers le monde identifiés par l'UNESCO comme ayant une valeur exceptionnelle pour l’humanité : Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Si cette page vous a plu, faites-le savoir en la partageant :
Sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO
Sites classésCatégorieDescriptionInscriptionLongitudeLatitudeEn savoir plus
Cueva de las Manos, R í o PinturasCultural

La Cueva de las Manos, Río Pinturas, renferme un ensemble exceptionnel d’art rupestre exécuté il y a de cela 13 000 à 9 500 ans. Elle doit son nom (grotte aux mains) aux impressions de mains – comme au pochoir – réalisées sur ses parois, mais comprend aussi de nombreuses représentations d’animaux, notamment de guanacos (Lama guanicœ ) qui sont toujours présents dans cette région, ainsi que des scènes de chasse. Les auteurs de ces peintures pourraient avoir été les ancêtres des communautés historiques de chasseurs-cueilleurs de Patagonie rencontrées par les colons européens au XIXe siècle.

1999-70,66666667-47,15Accès au site de l'UNESCO
Parc national de l ' IguazuNatural

Haute de 80 m et longue de 2 700 m sur un front basaltique enjambant la frontière entre l’Argentine et le Brésil, la cataracte en semi-cercle au cœur de ce site est l’une des plus spectaculaires du monde. Divisée en cascades multiples produisant d’immenses embruns, elle est entourée d’une forêt subtropicale humide renfermant plus de 2 000 espèces de plantes vasculaires et abritant une faune typique de la région : tapirs, fourmiliers géants, singes hurleurs, ocelots, jaguars et caïmans.

1984-54,13333333-25,51805556Accès au site de l'UNESCO
Parcs naturels d’Ischigualasto / TalampayaNatural

Ces deux parcs contigus s ' étendent sur plus de 275 300 ha dans la région désertique jouxtant à l ' ouest les Sierras Pampeanas du centre de l ' Argentine. Ils renferment l ' ensemble continental le plus complet au monde de fossiles de la période du Trias (de -245 à -208 millions d ' années). On y trouve six formations géologiques contenant des fossiles d ' un large spectre d ' ancêtres de mammifères, de dinosaures et de plantes, qui témoignent de l ' évolution des vertébrés et de la nature des paléo-environnements de la période du Trias.

2000-68-30Accès au site de l'UNESCO
Ensemble et les estancias j é suites de CórdobaCultural

L ' ensemble de Córdoba, noyau de l ' ancienne province jésuite du Paraguay, comprend les principaux bâtiments du système jésuite : l ' université, l ' église, la résidence de la Compagnie de Jésus et le collège. Avec les cinq « estancias », ils abritent des édifices religieux et séculiers illustrant l ' expérience religieuse, sociale et économique sans précédent menée à travers le monde pendant plus de 150 ans, aux XVIIe et XVIIIe siècles.

2000-64,19111-31,42056Accès au site de l'UNESCO
Missions j é suites des Guaranis : San Ignacio Mini, Santa Ana, Nuestra Se ñ ora de Loreto et Santa Maria Mayor (Argentine), ruines de Sao Miguel das Missoes (Br é sil)Cultural

Au cœur de la forêt tropicale, les ruines de São Miguel das Missoes, au Brésil, et celles de San Ignacio Mini, de Santa Ana, de Nuestra Señora de Loreto et de Santa Maria la Mayor, en Argentine, sont les remarquables vestiges de cinq missions jésuites édifiées aux XVIIe et XVIIIe siècles sur le territoire des Guaranis, chacune d’entre elles se caractérisant par ses dispositions particulières et un état de conservation inégal.

1983-54,26583333-28,54333333Accès au site de l'UNESCO
Actu 468x60
Parc national de Los GlaciaresNatural

Le parc national de Los Glaciares est un domaine d’une beauté naturelle exceptionnelle avec ses imposants sommets découpés et ses nombreux lacs glaciaires, dont le lac Argentino, long de 160 km. À son extrémité, trois glaciers se rejoignent et déversent leurs effluents dans les eaux glaciales d’un gris laiteux, sous forme d’énormes icebergs qui tombent dans le lac avec un bruit de tonnerre.

1981-73,24944-50Accès au site de l'UNESCO
Presqu ' î le de Vald é sNatural

Située en Patagonie, la presqu’île de Valdés est un site d’importance mondiale pour la préservation des mammifères marins. Elle héberge d’importantes populations reproductrices de baleines franches menacées, ainsi que d’éléphants et de lions de mer du Sud. Les orques de cette région ont développé une stratégie de chasse unique en son genre, afin de s’adapter aux conditions côtières locales.

1999-64-42,5Accès au site de l'UNESCO
Qhapaq ñ an, r é seau de routes andinCultural

Ce grand réseau de routes de communication, de commerce et de défense parcourt plus de 30 000 km. Construit par les Incas sur plusieurs siècles et en partie basé sur une infrastructure préinca, ce réseau extraordinaire traversant l’un des terrains géographiques les plus difficiles du monde relie les sommets enneigés des Andes (à plus de 6 000 m) à la côte en passant par des forêts tropicales humides, des vallées fertiles et des déserts. Le Qhapac Ñan qui a atteint son extension maximale au XVe siècle s’étendait sur toute la longueur et la largeur des Andes. Le bien comprend 273 sites individuels s’étendant sur plus de 6 000 km. Ils ont été choisis pour illustrer les réalisations architecturales, techniques, politiques, sociales du réseau ainsi que son infrastructure associée, destinée au commerce, à l’hébergement et au stockage des marchandises, et des sites d’importance religieuse.

2014-69,59166667-18,25Accès au site de l'UNESCO
Quebrada de HumahuacaCultural

Quebrada de Humahuaca suit un itinéraire culturel important, le Camino Inca, le long de la spectaculaire vallée du Rio Grande, depuis sa source dans les hauts plateaux désertiques et froids des Hautes Andes à sa confluence avec le Rio Leone, quelque 150 kilomètres plus au sud. La vallée offre des indices importants de son utilisation comme grande voie commerciale depuis 10 000 ans, et notamment des traces de chasseurs-cueilleurs préhistoriques, de l’Empire inca (XVe-XVIe siècle) et des combats pour l’indépendance (XIXe-XXe siècle).

2003-65,34886111-23,19986111Accès au site de l'UNESCO
Source: "2014 © UNESCO/Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés. http://whc.unesco.org